Val-d’Oise. Cergy-Pontoise : Grand Centre, c’est déjà demain !

le

Les contours du futur Grand Centre de Cergy (Val-d’Oise) s’affinent. Au cours des sept prochaines années, les battements du cœur de l’agglo cergypontaine vont s’accélérer.

|Modifié le 2 Juil 18 à 12:47
L’heure du renouveau a sonné pour le Grand Centre de Cergy (Val-d’Oise). Sept ans après l’adoption par les élus de l’agglomération d’un plan urbain de référence, feuille de route qui traçait les grandes lignes de ce dessein voué à doper l’attractivité érodée de l’ex-préfecture, une nouvelle étape s’ouvre enfin : celle de la réalisation.
GC1
 » Entre dix et quinze opérations vont être lancées, c’est un programme qui va nous tenir sur une dizaine d’années, glisse Dominique Lefebvre (Dvg-ex-Ps), le président de l’agglo cergypontaine. Des opérations ont déjà démarré, d’autres vont suivre. Ici, dans le Grand centre, l’Epa (Établissement public d’aménagement, chargé par l’État de construire la Ville nouvelle) nous a laissé beaucoup de choses à faire « .

Tour d’horizon de ce chantier colossal étalé de 2018 à 2025 qui promet de bouleverser en profondeur l’image du Grand Centre. Ce cœur d’agglo qui brûle de devenir un lieu attirant, attrayant et vivant fort de 10 000 habitants et 6 000 logements contre 5 000 et 3 000 aujourd’hui. Et de rompre définitivement avec cette réputation de quartier déclinant à l’environnement peu reluisant.

GC2

Attirant plutôt que déclinant

Pôle gare. C’est le cœur du réacteur ! La révolution du Grand Centre ne sera pas sans une restructuration de sa gare Rer. Il en va de l’image de l’agglo. Et pour cause : quand on débarque à Cergy-Pontoise, c’est le premier marqueur qui accroche le regard. Un marqueur négatif symbolisé par le repoussant passage des Galeries, surnommé le passage de la honte.

Trente millions d’euros seront ainsi investis pour moderniser cette gare Rer qui voit passer 27 000 voyageurs par jour. La couverture de la gare et de son escalier mécanique par une immense bulle translucide est programmée. Le bâtiment voyageurs, doté d’une nouvelle façade, sera transformé de juillet 2020 à juillet 2022. La métamorphose du parvis s’échelonnera de janvier 2020 à janvier 2022. Une concertation publique sera initiée en septembre afin de recueillir l’avis des Cergyssois.

GC3

Prêt à manger et VaPiano arrivent !

3-Fontaines. Depuis début avril, les travaux d’extension de la galerie marchande sont lancés. Trois ans seront nécessaires pour la reconfigurer. D’une superficie de 16 500 m2, l’extension engloutira quelque 250 millions d’euros financés exclusivement par Hammerson, propriétaire des lieux. 72 nouveaux commerces sont annoncés, portant à 230 le nombre de cellules commerciales.

« On vise des enseignes internationales », glisse Karl Tailleux, le directeur des 3-Fontaines. L’extension sera livrée en avril 2021. Soit un an après l’ouverture d’un pôle de 14 restaurants avec terrasses. Ouvert 7 jours sur 7, il invitera notamment à sa table Prêt à manger, l’enseigne britannique spécialisée dans les sandwichs et VaPiano, une chaîne dédiée à la cuisine italienne.

GC4

Immeubles de bureaux. 20 000 m2 d’immeubles de bureaux pousseront en lieu et place de l’ancien parking du Verger. Du jamais vu depuis vingt ans sur le sol cergypontain où la construction d’immeubles tournés vers le tertiaire était en panne. Le bâtiment hébergera la Caf et l’Urssaf. Emménagement prévu en octobre 2019 pour l’Urssaf et en avril 2020 pour la Caf. « Les conditions d’accueil en seront améliorées », assure Dominique Lefebvre.

Tour Engie. La tour Engie (ex-Gdf) sera reconvertie en logements étudiants. Commerces et bureaux prendront place à son pied. « Elle sera complètement rhabillée, on en finira avec cette image baroque. Elle sera plus élancée avec une esthétique nouvelle », précise Dominique Lefebvre. Début des travaux en 2019. Livraison en 2021.

Ancien bâtiment de la Caf. Il sera transfiguré en hôtel 3 étoiles. Logements en accession, espace co-working de 1 000 m2, centre de santé, brasserie et supérette sont inscrits au cahier des charges. Coup d’envoi de la reconversion en avril 2020.

Mail des Cerclades et rue des Galeries. Les deux artères principales du Grand centre seront le théâtre d’une véritable refonte. Un chantier stratégique pour ce Grand Centre en quête de séduction. Nouveau revêtement, étancheité renouvelée, éclairage public amélioré, marquises déposées et remplacées… La liste des nouveautés est longue. La rue des Galeries, l’artère commercante du Grand Centre qui mène jusqu’aux 3-Fontaines, dévoilera son nouveau visage en décembre. Début des travaux en septembre. En novembre 2019, au terme de dix mois de chantier, l’ex-préfecture accouchera d’un nouveau mail des Cerclades débarrassé de son parking et plus propice à la flânerie.

GC5

Ilot étoile. L’entreprise Ramsay Générale de Santé posera ses valises en 2020 près de la passerelle qui relie l’ex-quartier préfecture à l’université de Cergy-Pontoise. « Ce sera un immeuble totem, emblématique de Cergy-Pontoise », souligne un des responsables de l’entreprise spécialisée dans la gestion de cliniques privées. « Un signe architectural qui marquera l’entrée de ville », insiste Dominique Lefebvre. À proximité se dressera une résidence étudiante de 150 logements.

Tour 3M et Marjoberts. Promise à la démolition à partir du printemps 2019, la tour 3M s’effacera devant un nouveau quartier de 1 100 logements. L’entreprise américaine migrera à un jet de pierre, rue des Chauffours, près de la Cpam.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s